Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Off

Bali Ubud (6)

12 Juillet 2016 , Rédigé par Philippe Caussanel Publié dans #Bali

Astrid:

Le 11/07: 3eme jour de vélo. Heureusement que le graphe du dénivelé n'indique qu'environ 6 kilomètres de montée. Les 34 kilomètres restants, c'est de la descente ! Jusqu'à la ville d'Ubud, ville qui a bonne réputation.

Après un petit déjeuner agréable fruits-oeufs , nous prenons la route. Je pense que papa remarque, à cet instant, le peu d'enthousiasme que je montre en m'avançant sur le vélo. Mes muscles sont déjà fatigués (TOUS, sans exception) alors qu'on commence par la montée. Mais je préfère ça, au moins après, plus besoin de se tracasser ! Je trouve la montée longue même si elle n'a rien à voir avec celle de la veille. Le problème encore une fois, c'est que nous somme en plein soleil.

Ouiiiiii je me plains beaucoup, jeeee sais.

Une fois la descente entamée, c'est une succession de rizières et de petits villages où les habitants sont toujours aussi souriants. Néanmoins , ces 34 kilomètres sont rythmés par des descentes jusqu'au lit de petites rivières.... et bien sûr de remontées bien pentues. Sinon ce n'est pas drôle.

Je pense que plus encore que la montée du début, ce sont ces petites côtes raides qui m'anéantissent les jambes.

Le GPS de l'agence fait encore des siennes, ce qui nous vaut quelques petits détours. Mais papa et son légendaire sens de l'orientation nous tirent vite d'affaire.

Arrivée à Ubud. Enfin! J'aime beaucoup la campagne et les espaces ruraux... mais je préfère tout de même la ville. Celle ci est un peu trop touristique à mon goût.

À 3 kilomètres de notre hôtel , on s'arrête pour manger. Il est 15h00. Nous venons de pédaler 5 heures. Je vous laisse imaginer l'état de mon estomac. Le grand canyon à côté , c'est un petit trou de rien du tout. Papa repère un restaurant immense, mais complètement vide. Malgré les apparences, on y mange bien. Je fais une cure tofu-cacahuètes. J'en vois certains grimacer en lisant ça, notamment papi. Détrompez vous! Tofu frit avec haricots verts, pousses de soja, ail, sauce aux cacahuètes, c'est une résurrection!

Après avoir attendu que la pluie se calme, nous remontons sur nos vélos et rejoignons l'hôtel. On découvre une petite ville vallonnée aux mille et un magasins, stands, et restaurants.

L'hébergement est en centre-ville mais entouré de verdure. Il y a deux piscines, des chambres spacieuses... bref, je sens que je vais m'y plaire!

Je suis allée me faire faire une manucure. Mauvaise idée. Je tombe dans le piège à touristes. Deux gamines avec très peu de savoir faire , dont une qui me met du vernis... On dirait que c'est la première fois qu'elle le fait. Je me retiens pour ne pas lui prendre le flacon des mains et le faire moi même. En plus, le prix n'est pas intéressant finalement. Bref, il faudra que je me rattrape avant qu'on ne parte.

Après 2 heures de repérages, papa et moi partons manger dans un resto en vogue. L'ambiance est chouette. On a l'impression d'être dans une cabane en hauteur et les portions sont plutôt copieuses.

Le 12/07: Jour de repos! Depuis le temps que je l'attendais celui là!

Au programme: matinée de shopping. Papa et moi prenons le petit déjeuner ensemble puis, chacun vaque à ses occupations, ce pour quoi je lui suis très reconnaissant d'ailleurs. Il me permet beaucoup d'autonomie.

J'ai repéré, grâce à internet, une rue avec des "wholesalers" , ceux qui vendent au attrape-touristes. Leur prix sont bien plus bas. Je suis néanmoins déçue car après 1,5 km de marche au soleil, les seuls magasins que je trouve ne vendent pas de vêtements. En plus le coin n'est pas très sympa. Donc, retour en centre ville.. Là, malgré tout mes efforts, je vais au marché d'Ubud. THE truc à touristes. Les vendeurs vous sautent dessus, mais acceptent de négocier plus que ce que je ne me pensais. En même temps, je suis tellement de mauvaise humeur d'avoir fait toute cette route pour rien que je ne bouge pas de ma position concernant le prix que j'annonce.

Avec 40 euros, j'ai tenu une matinée. Ça, c'est du shopping intéressant. Mes achats incluent des hauts, des bijoux en argent et de l'artisanat pour décorer ma chambre.

(Pour ceux qui habitent la Réunion: avec toutes les dorures qu'il y a sur les déco que j'ai achetées, on dirait que je viens tout droit de St André)

Papa et moi nous rendons à la piscine de l'hôtel pour enchaîner sur un resto. Les assiettes sont belles, travaillées et pleines de saveurs différentes.

Malheureusement, je dois vous quitter chers amis.. Papa et moi allons à présent nous faire masser... pendant 1 heure.

Bali Ubud
Bali Ubud
Bali Ubud
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article